DU BOIS, Louis (1773-1855) : Glossaire du patois normand, augmenté des deux tiers, et publié par M. Julien Travers.- Caen : Typographie A. Hardel, 1856.- XL-440 p. ; 22 cm.
Reconnaissance de caractères et corrections : O. Bogros pour la collection électronique de la Médiathèque André Malraux de Lisieux (12.V.2007)
Adresse : Médiathèque André Malraux, B.P. 27216, 14107 Lisieux cedex
-Tél. : 02.31.48.41.00.- Fax : 02.31.48.41.01
Courriel : mediatheque@ville-lisieux.fr, [Olivier Bogros] obogros@ville-lisieux.fr
http://www.bmlisieux.com/

Diffusion libre et gratuite (freeware)
Orthographe et graphie conservées.
Texte établi sur l'exemplaire disponible en mode image sur le site Google-Recherche de livres de la société Google, corrigé et augmenté des pages en déficit à partir de l'exemplaire de la Médiathèque (Bm Lx : Norm 515). 

Glossaire du patois normand
par
Louis Du Bois

 ~*~


Q


QUAI : quoi ; quelque chose. J'ai de quai. V. QUÉ.
QUAILOQUE (s. f.) (Sinapis arvensis). V. SANVRIN.
QUAIRE ; QUERRE (s. f.) : cordeau servant à attacher les bestiaux au piquet dans les pâtures. B.
QUAIRE : chaise, chaire. De cathedra.
QUAIRE : tomber; choir. S.-I.
QUAIS : chu. De quaire. Nous trouvons dans le ms. de M. Lepingard cette phrase singulière, dont le sens est difficile à saisir quand on l'entend prononcer pour la première fois : Qu'est qu'est quais ?- Ch'est l'ais qu'était quais, qui r'est aco quais : Qu'est-ce qui est tombé ? - C'est l'ais qui était tombé, qui est encore tombé de nouveau.
QUANT ET QUANT : en même temps. On trouve cette locution dans Amyot. En Roman, catacan signifiait incontinent. L.
QU ANTE : quand, lorsque.
QUANT ET : avec. On dit aussi : A quant et moi : avec moi. Voir les auteurs du XVIe siècle.
QUAPENDU : espèce de poire ; -espèce de pomme grosse, un peu plate et de couleur vert foncé.
QUARQUELOT : maigre ; de mauvaise mine. O.
QUARSONNIER : mesure pour les grains. Du vieux mot quartonnier : quart de boisseau.
QUART-D'HEURE : un moment quelconque. Pour le quart-d'heure : pour le moment.
QUARTE (s. f.) : mesure de six verres. B.
QUART-MOINS. Le quart-moins de minuit, de deux heures : minuit moins un quart, deux heures moins un quart.
QUAS. Voyez CAS.
QUASIMENT : presque. De quasi. Patois Walon.
QUATE : quatre.
QUATRE FERS D'UN CHIEN (NE PAS VALOIR LES) : ne rien valoir.
QUATRE-VINGT-DIX-NEUF COUPS (AVOIR FAIT LES) : avoir mené une vie bruyante et déréglée.
QUÉ : quoi. - GRAND QUÉ : beaucoup. Qué qu'ous avez : qu'avez-vous ? Qué qu'o dites : que dites-vous ?
QUÉDOLE (s. f.) : horloge.
QUÉLETTE : petite queue.
QUÉLOT : moutarde (Sinapis arvensis).
QUÉMAND : mendiant. L'Académie admet quémandeur.
QUEMENCER ; QUÉMENCHER : commencer.
QUE MIN ; Q' MIN : chemin. - QUEMINER : cheminer.
Q'MINAYE : cheminée.
QUEMINEL : chemineau, sorte de pâtisserie. Voyez CHEMINEAU. S.-I.
QUÊNAIE : chênaie. S.-I.
QUENAILLE : canaille. L. - QUENAILLES : enfants. M.
QUENAILLEAU ; QUENAILLON : enfant. L.
QUENASSES (s. f.) : troupe d'enfants pauvres, mal élevés ; mauvais sujets. Quenasse s'emploie aussi comme substantif singulier : c'est de la quenasse : c'est de la populace. Feu Lamarche.
QUÊNE : chêne. - QUÊNEAU ; QUÊNOT : jeune chêne. QUÊNÉE : chênaie, lieu planté de chênes.
QUÉNEAU ; QUÉNOT ; QUENAU ; Q'NAU ou Q'NOT  :jeune chien. L.
QUENELLE : cannelle en bois pour tirer les liquides. L.
QUENET : chenet. QUENOLLE : gosier. Voyez CH ENOLLE, et CAGNOLLE.
QUENOTTER : faire ses quenots (chiens) ; mettre bas.
QUENOTTES : petites dents d'enfant ; oreilles de quenot ou chien.
QUENOUILLETTES (s. f. pl.) : palets entourés de torchis, en forme de quenouilles, qu'on place en travers sur les chevrons pour l'établissement d'une aire ou d'un plancher. M. Lepingard.
QUÉOLLES ; QUIOLES : jambes contrefaites.
QUÉQUE ; QUÉQU'UN ; QUÉQUEFOIS : quelque ; quelqu'un ; quelquefois. Dans le XIIIe. siècle, queque signifiait quoique. L.
QUERAS : guignon.
QUERAUT : résine.
QUERBON (Chrysomica tenebrica), insecte. B.
QUERBON : charbon. - QUERBONNIER : charbonnier. QUERBONNETTE : charbonnette.
QUERCAN : carcan.
QUÉRÉE : personne ou animal maigre ou sale. MM. Duméril.
QUERELLOUX : querelleur.
QUÉRÉMONIES : monitoires. L.
QUÉRIATURE : créature; femme ou fille. Elle est en effet la créature par excellence. L.
QUÉRIER : charrier.
QUERIR : trépaner. (Vire.)
QUERMINE : mauvaise viande. Au figuré, canaille.
QUERPENTIER : charpentier.
QUERQUE (s. f.) : torchis composé d'argile et de foin, pour la construction des maisons en bois. B.
QUERRAI : trace que laissent les roues des charrettes.
QUERRETERIE ; QUERTRIE : charretterie ; lieu où l'on remise les charrettes.
QUERRETIER ; QUERTIER : charretier.
QUERRETTE : charrette. - QUERRETÉE ; QU.ERTÉE : charretée.
QUERRIAGE : charriage.
QUERRIER : tranche de bœuf dans le haut de la fesse. On dit ailleurs : talon de queue. De queue.
QUERRIÈRE : chemin que suivent pour aller aux champs d'une même ferme les querrettes, querrues, etc.
QUERRUE ; QUIÉRUE : charrue.
QUERTER : attifer ; parer. Voyez CRETÉ. O.
QUÉRU : vigoureux ; capable de faire un travail très pénible.
QU'EST-CE QUE C'EST : qui est-ce ? qu'est-ce ?
QUÉTER : ruiner ; ne rien laisser ; mettre à sec par le jeu. D'où QUETTE : qui a tout perdu au jeu. Il est à quette.
QUETILLER ou CATILLER : rosser; frapper. Du latin quassare.
QUÊTINES (s. f.) : fruits à pressurer, recueillis sous les arbres où ils sont tombés avant leur maturité.
QUÉTONNER : bégayer. A.
QUETOU : porc. - QUETOUS ! QUETOUS : cri pour appeler les porcs.
QUETTE : jambe ; partie inférieure d'un animal.
QUETTTS : point , nullement. Je n'entends quettes.
QUEU : quel, quelle. Au pluriel, queus, queues : quels, quelles.
QUEU ; QUEUX : chez. S.-I.
QUEUE : pierre à affiler. Du latin cos.
QUEUE AU LOUP (A LA) : l'un derrière l'autre.
QUEUE DE COQ (Lolium multiflorum). B.
QUEUE DE RENARD : prêle (Equisetum fluviatile). L.
QUEUE DE RENARD (Amaranthus rubens).
QUEULÉE : assemblée de gens qui font queue ; famille.
QUEUQUE : quelque. L. QUEUQU'UN : quelqu'un.
QUEUQUEFOIS : quelquefois. L.
QUEURIE (s. f.) : proie, curée ; personne très-dégoûtante.
QUEUSSE : cuisse. L.
QUEUTINER : remuer de la queue.
QUEUTRE (s. m.) : mauvais couteau. De culter. O.
QUEVEU : cheveu. - QUEVÈS ; QU'VÈS : cheveux.
QUÈVRE ; QUIÈVRE : chèvre.
QUÉVRON : chevron.
QUI : qu'il, qu'ils.
QUIACHE : chiasse ; scories. S.-I.
QUIAFFE (s. f.) : mauvaise chaussure. A.
QUIAULÉE, qui se prononce t'chiaulée. V. AQUIAULÉE.
QUIAULOGIE ; QUIOLOGIE : généalogie.
QUIBOLLE : jambe mal faite. De quille.
QUIEN, QUIENNE : chien, chienne. S.-I.
QUIENQUIEN : pinçon. B.
QUIENS DE TERRE : mans, larves des hannetons.
QUIÉ QUE CÉ ; QUI QUE CÉ ou QUI QUE SÉ : quoi que ce soit; quelque chose.
QUIEU : cuir. L.
QUIEUS : quel ? lequel ?
QUIGNON DE PAIN : morceau du coin du pain. Du Roman cuin, cuignet : coin. Voyez CHIGNON.
QUILLEBOCHE : jeu d'enfants, qui se joue avec un bouchon et une grosse pièce de monnaie. De quille et de bouchon. Voyez GALLINE.
QUILLERÉE : cuillerée.
QUINJOURS : quinze jours. L.
QUINOCHE (s. f.) : béquille. Voyez CRIOCHE.
QUINQUEUX (mot normand, suivant Roquefort) : déguenillé. Du Roman chincheux. De quinqueux vient requinquer.
QUIOLE : diarrhée. H.-N.
QUIOLLE (s. f.) : jambe mal faite. De quille, pris, comme flûte, pour jambe sans mollet.
QUIORON (s. m. ) : chose chétive. S. -I.
QUIOT, QUIOTE. Voyez PIOT.
QUIQUAMPOIX (sorte d'adverbe). Altération de quoi qu'en poie (paie) : quoi qu'il en coûte.
QUIS : fruits tombés avant leur maturité, mais déjà bons à recueillir pour le pressoir, et qu'on va quérir sous les arbres. Du verbe latin quoerere. On trouve l'expression quis dans les Chansons du roi de Navarre. L.
QU'O : que vous. Je veux qu'o partiez. Où qu'o-z-allez ! La conjonction est régulière. Toute la contraction est dans o, qui aurait dû être placé à l'article O avec la signification de vous qu'il a ici.
QUOI : quelque chose ; quelque fortune ; quelque argent.
QUOI (s. m.) : poignée de filasse peignée.
QUOIQUE-ÇA : malgré cela. L.
QUOUANE (s. f.) : galon. C'est le mot français couenne, pris au figuré. Quant à quouanne : imbécile, nigaud, usité à Caen, ce mot est l'altération de coion. Coglione, en italien.
QU' VA ; Q' VA : cheval. - QU'VAS : chevaux.
Q'VEUX : cheveux. - Q'VI LLE : cheville.




TABLE DES MATIÈRES

PRÉFACES
(de l'éditeur, de l'auteur, biographie de Louis Du Bois)

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

SUPPLÉMENT.

retour
table des auteurs et des anonymes