Notice sur la bibliothèque d'Argentan,

enquête morale tenue lors de la session du 12 juillet 1879 à Argentan.


Texte établi sur un exemplaire (BmLx : br norm 850) de l'Annuaire des cinq départements de l'ancienne Normandie, année 1880 (p.198 à 201), publié par l'Association normande à Caen.
Saisie et relecture par M. Bougard (18.06.03)



Argentan possède une bibliothèque d'environ 4,000 volumes. Elle a été fondée en 1846 par M. de Salvandy, ministre de l'instruction publique, et s'est accrue de quelques acquisitions faites par la ville, et surtout des dons qui lui ont été successivement faits, soit par le Gouvernement, soit par des particuliers, notamment : MM. Emile Deplanche, ancien médecin de la marine ; Mancel, conservateur de la bibliothèque de Caen ; Chappe-Cuvillier ; Le Bailly, ancien inspecteur de l'université, et quelques autres.

Elle comprend la religion, la philosophie, la jurisprudence, des ouvrages généraux, revues, dictionnaires, histoire, mémoires, biographies, voyages et géographie, linguistique, littérature ancienne et moderne, française et étrangère, sciences mathématiques physiques et naturelles, industrie et sciences appliquées, économie politique et législative, économie rurale et domestique, hygiène, médecine, etc.

Une partie importante de cette bibliothèque (environ 800 volumes, tous relatifs à la Normandie) forme une annexe spéciale.

Parmi les ouvrages importants que possède la bibliothèque, nous citerons : les Dictionnaires de Trévoux et Moréri ; l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ; le Dictionnaire de Larousse ; la collection des Mémoires relatifs à l'histoire de France, de Guizot, de Petitot et Monmerqué ; la collection des Documents inédits sur l'histoire de France ; les Monuments de l'histoire de France, d'Hennin ; les oeuvres de Sismondi, d'Augustin Thierry, Guizot, Thiers, Henri Martin, Louis Blanc, etc.;

L'Histoire ecclésiastique de Fleury ; l'Histoire d'Angleterre de Lingard, Goltsmith, Palgrave History of Normandy and England, etc. ;

La Paléographie de Ch. Mailly, des travaux de Schoebel et de Stanislas Julien ;

La Description de l'Egypte avec atlas, la Géographie de Malte-Brun, la collection de l'Univers pittoresque, A description of the east and some other countries, by Richard Pococke ; Voyages and dicoveries in the south sea, by Burney ; Recherches sur les ruines de Palenqué et sur les origines de la civilisation du Mexique, de l'abbé Brasseur de Bourbourg ; une Revue britannique, etc. ;

La collection des auteurs latins de Nisard, les cours de littérature de Laharpe, Nisard, Staaff, etc. ;

Les oeuvres de Voltaire, Condorcet, La Place, de Humbolt, Lavoisier, Fresnel, etc. ; les Animaux fossiles et géologie de l'Attique, d'Albert Gaudry.

Outre des Estienne, des Elzevier, des Plantin, des Corrozet, etc., la bibliothèque possède un assez grand nombre de livres rares et curieux : les Annales de Robert Gaguin (édition de 1521) ; T. Livii Patavini opus (1533) ; De rebus gestis Francorum Pauli Emilii (1548) ; Heroica M. Claudii Paradini (1562) ; l'Encyclie des secrets de l'Eternité, de Guy Lefevre de la Boderie (1570), provenant de la bibliothèque du cardinal de Mazarin ; les Mémoires de Martin du Bellay, seigneur de Laugey (1570) ; les Commentaires de César (1571) ; Joannis Stoboei Eclogarum libri duo (1575) ; l'Histoire des troubles et guerres civiles, de Lefrère de Laval (1576) ; l'Histoire des guerres civiles, de Davila, texte italien ; Papirii Massoni Annalium libri quatuor (1578) ; De Rebus Gallicis Joannis Tilii (1579) ; Mémoires de l'Etat de France sous Charles IX (1579) ; Karoli Magni et Ludovici pii regum Francorum capitula sive leges ecclesiasticoe et civiles (1588) ; l'Histoire des troubles de France, de Samuel du Lys (1597) ; le Trésor des histoires de France, de Gilles Corrozet (1603) ; les Edicts de pacification des troubles de France, par Pierre de Beloy (1600) ; Aug. Thuani historia sui temporis (1604) ; Histoire de France et des choses mémorables du règne du roi Henri IV (1606) ; Gregorii Turonensis historioe Francorum libri decem (1610) ; les Mémoires de la Roine Marguerite (1628) ; les Oeuvres de Plutarque ; traduction d'Amyot, in-f° (1645) avec belle reliure du temps ; le Journal de l'Etoile ; les Commentaires de Blaise de Montluc ; les Annales de Nicolas Triveth ; les Chroniques de Mathieu Paris, d'Henri de Huntingdon, de Mathieu de Westminster, de Roger de Hoveden, de Roger de Wendover ; les Antiquités populaires de John Braud ; les Chroniques de Guillaume de Malmesbury, etc. ;

L'histoire de l'abbaye royale de St-Germain-des-Prez, de dom Bouillart ; les Armoiries des chevaliers et officiers de l'ordre du St-Esprit, de d'Hozier, avec autographe ; les Recherches d'Estienne Pasquier ; l'Ambassade de la Chine (1665) ; le Neustria pia : l'Histoire de la décadence de l'empire grec et establissement de celui des Turcs, par Chalcondyle, athénien ; l'Inventaire général de la Muse normande, de David Ferrand (1655) ; l'Histoire et chronique de Normandie, de Martin le Megissier ; l'Histoire générale de Normandie, de Dumoulin, curé de Menneval, etc.

Un grand nombre des ouvrages sont enrichis de très-belles estampes.

Les manuscrits que possède la bibliothèque sont :

Le Mémoire et description de la ville d'Argentan, par Lautour-Montfort ; des Extraits de Thomas Prouverre, de l'abbé de Courteilles et de Bailleul ; un chartrier de l'Hôtel-Dieu d'Argentan ; un Armorial de quelques familles normandes ; Patrum Thomoe Valois et Nicolaï Triveth in primos decem libros de civitate Dei ; le Journal de Dormesson, maître des requêtes, contenant tout ce qui s'est passé à la chambre de justice, dans les années 1661, 1662, 1663, 1664 et 1665 ;

L'Histoire d'Argentan de M. Emile Deplanche, restée inachevée, et un grand de notes de linguistique appliquée à l'histoire de M. Le Bailly, préparatoires à un travail également interrompu par la mort de l'auteur.

texte précedent
texte suivant
sommaire

~~~~