La bibliothèque de Dieppe,

séance du 22 juillet, sous la présidence de M. Mouquet, Sous-préfet du canton de Dieppe.


Texte établi sur un exemplaire (BmLx : br norm 850) de l'Annuaire des cinq départements de l'ancienne Normandie, année 1841 (p.219-220), publié par l'Association normande à Caen.
Saisie et relecture par M. Bougard (18.06.03)



Il y a à Dieppe, dit M. Féret, une bibliothèque publique, qui a été fondée en 1827 avec les débris non encore dispersés de différentes bibliothèques ayant appartenu à des congrégations religieuses. 5,000 volumes en ont formé le premier fonds. Pour l'augmenter, le Conseil municipal votait d'abord, chaque année, une somme de 200 francs : en 1831, il a porté cette allocation à 1,000 francs. On s'est attaché, dans les acquisitions, à acheter de préférence les livres et les traités qui pouvaient être utiles aux études de nos jeunes marins. Le Gouvernement fait des envois réguliers d'une partie des livres auxquels il souscrit comme encouragement. Le local, placé jusqu'ici dans les bâtiments du collège, était incommode. La bibliothèque va être transportée dans une salle plus convenable, qu'on lui prépare à l'hôtel-de-ville.

Il y a, ajoute M. Feret, dans la bibliothèque, un commencement de collections d'antiquités. Quand l'hôtel de ville sera achevé, ce commencement pourra permettre la formation d'un musée.

Parmi les collections particulières, il faut citer avec éloge celle qu'a formée M. Josse-Hardi, de Dieppe, de tous les oiseaux du pays et de ceux qui y passent. M. Josse-Hardi a promis de remettre à l'Association le catalogue de cette collection. Nul doute que cet habile ornithologue n'y joigne quelques-unes des curieuses observations qu'il a faites dans l'histoire naturelle des oiseaux.

~~~~

texte précédent
texte suivant
sommaire