ROMAN ET HISTOIRE


Alexandra Le ROYER, Carole RUFFIN, Mélanie MARCHAND. 1ère L1


1.Qu'est ce que le roman historique? (définition)
2.Recherches pour créer le roman historique chez les différents auteurs et chez Dumas
3.Les différences entre la réalité et la fiction dans les trois mousquetaires

INTRODUCTION

C'est en 1844 que Dumas écrit les trois mousquetaires en collaboration avec Maquet . bien qu'écrit au XIX ème siècle , l'action se déroule au XVIIème siècle sous le règne de Louis XIII . On peut donc considérer que Les trois mousquetaires est un roman historique .Mais la définition du roman historique reste vague et il est donc nécessaire de l'expliquer. Pour écrire ce genre de roman, les auteurs doivent rechercher des informations sur l'époque qu'ils ont choisie de recréer .Toutes leurs sources sont diverses et il est intéressant de les chercher. A partir de cela, on peut comparer la réalité et la fiction dans le roman de Dumas .

1.QU'EST-CE-QUE LE ROMAN HISTORIQUE (DEFINITION)

Le créateur du roman historique est Walter Scott . Tous les auteurs s'essaient peu à peu à ce genre littéraire . Mais certains, plutôt que d'être des romanciers écrivant des romans historiques, sont des historiens romantiques dont la mise en récit de l'histoire utilise des procédés de dramatisation empruntés à la technique romanesque (ex: Michelet) .

Le roman historique apparût au XIXème siècle lorsque la bourgeoisie était au pouvoir . Par la suite , il changea de statut quand la lutte des classes s'estompa .

En 1862 , Flaubert écrit Salammbô . Pour la première fois , il oppose les classes comme des masses antagonistes mais le lecteur n'apprécie pas : il y a trop d'imagination donc ce n'est plus crédible . .Il y a trop d'Histoire donc ce n'est plus un roman .

Maintenant le roman historique sera l'objet d'aventures d'individus isolés, écrasés par la convulsion de l'histoire (roman de guerre) . Ils offrent aussi des méditations distancées du cours même de l'histoire .

L'histoire est utilisée par les romanciers car elle nourrit la fiction et parce-qu'elle a le prestige de la vraisemblance .

Enfin , au XIX ème siècle le roman historique obtient un franc succès ( la bourgeoisie est au pouvoir ) : on y rencontre des personnages connus et inconnus , réels et fictifs dans des milieux réels et historiques : tout ceci est synonyme de la grande aventure .

En réalité , le lecteur s'imprègne et s'identifie aux personnages . Les personnages connus et les événements réels sont à eux , représentatifs de l'histoire . le héros s'associe à l'obscur et à l'imaginaire mais son importance immense est inconnue de l'historien .

Le héros se trouve dans le roman historique sous deux formes :
la première quand le héros se situe dans l'histoire comme crise et conflit .
la seconde quand le héros se situe dans l'histoire comme continuelle réconciliation.

l'histoire , c'est la situation publique donnée analogue à la situation privée du héros qui élargit le romanesque . Pour l'auteur , l'histoire c'est le présent .

En fait , comme le roman historique retrace un pan du passé , l'auteur utilise l'ironie tragique et le quiproquo . L'auteur fait comprendre toute une époque, et parfois révèle des faits inconnus du lecteur .

Cette définition du roman historique peut ou non être suivie par les auteurs . C'est ainsi que certains restent très fidèles à la réalité et effectuent de très nombreuses recherches alors que d'autres ne se servent de l'histoire que comme décor sans aucune recherche préalable .

Après avoir vu ce qu'était le roman historique en tant que définition d'un genre , on peut aussi le voir en tant que recherche dans l'histoire . D'abord , le travail qu'effectuent les différents auteurs afin de créer leur roman historique puis le travail de Dumas pour écrire Les trois mousquetaires .

2.RECHERCHES DES DIFFERENTS AUTEURS ET DE DUMAS POUR LE ROMAN HISTORIQUE .

A/ MARCHE A SUIVRE POUR LE ROMAN HISTORIQUE PAR RAPPORT A DIFFERENTS AUTEURS

Le roman historique, c'est tout d'abord un travail de prises de notes et c'est savoir faire des remarques .
C'est aussi l'acquisition des renseignements sur les lieux où se déroule l'action .
Exemple : Barbay d'Aurevilly avec L'ensorcelée
Le roman se déroule essentiellement en Normandie .
Barbey a décrit toute une région à un moment précis de l'histoire . Il avait d'ailleurs une très grande passion pour cette région . Il a voulu s'informer . Il a fait beaucoup de recherches et a questionné Trébutien qui était un de ses amis , s'est renseigné sur la géographie des lieux . Il s'est intéressé à l'étymologie des noms, a repéré les dates et faits importants . Il s'est intéressé à des livres , à des récits mais aussi aux traditions domestiques, à des commérages . Il dit: "tout ce qui sera caractéristique de notre pays, moeurs, langages, habitudes,contes à dormir debout, je prends le tout avec reconnaissance." Il s'est intéressé aux chansons , aux rondes . Il a même appris le vieux normand : le patois .
Le roman historique se fera aussi avec les souvenirs de ce qu'en a appris l'auteur.
Exemple : Victor Hugo avec Notre-Dame de Paris
Le roman se base sur les souvenirs de l'éducation d'Hugo.Le roman se fait symbolique et travaille à la constitution de toute une histoire et à l'utilisation de l'ironie tragique et du quiproquo.
Le roman ne doit présenter aucune hésitation et doit se baser sur l'unicité des documents trouvés.
Le roman historique nécessite beaucoup de recherches de la part de l'écrivain.
Exemple: Victor Hugo avec Notre-Dame de Paris
Il a fait des recherches pendant trois ans .
Le roman n'est pas une chose à prendre à la légère car il faut beaucoup de temps pour parvenir à la fin d'un roman historique , mais parfois , l'auteur ne s'épuise pas à chercher les détails .
Exemple : Victor Hugo avec Notre-Dame de Paris
Parfois , il ne sait pas quoi écrire alors il invente car certains faits demeurent inconnus . Il nous dévoile parfois sa propre vie mais ce doit être de vérité utile dans le roman historique bien sûr .
On sait aussi que l'imagination tient une grande place dans le roman historique mais l'auteur doit imaginer avec modération sinon le roman ne serait plus crédible . En revanche , si le roman est centré sur l'explication des faits , ce ne sera plus un roman . Enfin , le roman est historique à la manière où l'entend l'auteur .
Exemple : Walter Scott
Il comte l'histoire en oubliant les mauvais souvenirs du passé ; il conserve surtout les bons faits historiques .
Exemple : Vigny avec Cinq Mars
Il marque sa nostalgie des valeurs féodales .
Exemple : Dumas père
Il recherche des données pittoresques et possibilités d'évasion .
Exemple : Michelet , un historien
Il se sert des procédés de dramatisation empruntés à la technique du romanesque .
En fait , chaque romancier a sa façon d'écrire ; il a un but précis en écrivant son roman .

B/ TRAVAIL DE DUMAS POUR ROMAN HISTORIQUE

Contrairement aux méthodes des autres auteurs cités auparavant , on remarque une manière très différente de la part de Dumas lors de la rédaction de son roman : en effet , la méthode de Dumas paraît très simple . Ses recherches n'ont pas été très poussées : ses sources furent surtout des romans d'autres écrivains tels L'histoire de Vigny, Les mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand , Les mémoires de Mr d'Artagnan de G.Coutilz.En fait dans Les trois mousquetaires , l'histoire en réalité ne tient qu'à la famille royale ; en effet, lors de sa jeunesse, Dumas a beaucoup fréquenté le 6ème arrondissement. Les trois mousquetaires c'est toute la jeunesse de Dumas La culture historique de Dumas , c'est Louis XIV et son siècle . C'est tout ce qui correspond aux trois mousquetaires.

Donc les recherches de Dumas n'ont été que des reprises de romans d'autres auteurs et les souvenirs de sa jeunesse . Le roman est historique à la manière où l'entend l'auteur : en effet , ici , Dumas interprète encore plus librement l'histoire de cette époque .Il emploie beaucoup de son imagination : ceux qui aiment Les trois mousquetaires n'y cherchent pas une observation psychologique profonde . Ils savent bien qu'ils seraient déçus . Mais il y a des moments où l'on veut oublier le réel et où l'essor de l'imagination qui emporte les âmes loin d'un présent douloureux devient un besoin . Dans Les trois mousquetaires , on fait avec Dumas une sorte de pacte : il aura le droit de sortir du vraisemblable , mais il fournira en échange des descriptions vives et amusantes , des dialogues rapides , des personnages pittoresques qu'entraînent un tourbillon d'aventures . On lui permet de prendre avec l'histoire toutes les libertés qu'il voudra à condition qu'il présente des héros symboliques , vaillants et toujours amoureux , et qu'il punisse les traîtres . Malgré leurs défauts , il est certain que ces romans hâtifs ont contribué à donner au grand public le goût et le sens du passé .

3.LES DIFFERENCES ENTRE LA REALITE ET LA FICTION DANS LE ROMAN DE DUMAS

Même s'il a fait peu de recherches avant d'écrire son roman d'aventures, Dumas a bien sûr utilisé l'histoire. L'aventure se déroule sur quatre ans , sous le règne de Louis XIII . Dumas a emprunté à l ' Histoire des personnages tels que Louis XIII , Anne d'Autriche ou encore Buckingham et également des événements tels que le siège de La Rochelle ou bien la mort de Buckingham . Une grande partie des évènements et des actions des personnages ne sont pourtant que pure fiction . Il est donc intéressant de confronter l'aspect réaliste du roman historique et l'aspect fictif du roman d'aventures dans Les trois mousquetaires .

LES PERSONNAGES

LE ROI

Dumas reste assez près de la réalité dans Les trois mousquetaires car celui-ci montre bien le caractère bilieux du roi de France quelque peu gauche et timide ( règne : 1610-1643 ) . Le désintérêt du roi pour la reine est fortement précisé par Dumas . Par contre Alexandre Dumas insiste un peu trop sur le cliché bien connu de Louis XIII en souverain fantoche dominé par son tout puissant ministre . Cette vision du roi est erronée , car bien qu'il soit faible ,aucune grande décision n'était prise sans son accord . La grande piété du roi n'est pas non plus très bien retracée dans le roman . Mis à part ces deux précisions , le lecteur , grâce au roman , peut très bien imaginer la solitude du roi entre une femme qu'il haïssait et un ministre pour lequel il n'éprouvait aucune sympathie . C'est une représentation assez réaliste qu'offre Dumas à tous les lecteurs en ce qui concerne le roi .

LA REINE

(1601_1666) La représentation d'Anne d'Autriche est également très fidèle à la réalité . Elle est présentée dans le roman comme une femme victime du désintérêt de son mari , et soucieuse de la sauvegarde de son honneur et de la monarchie . Il est vrai que la mésentente du couple fut profonde et durable et que Richelieu fit tout pour aggraver cette situation . La relation entre la reine et le duc de Buckingham est également réelle . Tout comme il est dit dans Les trois mousquetaires , Anne d'Autriche combattit presque ouvertement la politique de son mari en prenant part à des complots ( contre Richelieu ) .

BUCKINGHAM

Georges Villiers duc de Buckingham (1592-1628) . Un seul aspect de ce personnage est présenté dans le roman de Dumas : celui de l'amoureux transis qui poursuit Anne d'Autriche de son amour . On parle également de lui comme ennemi de la France en tant qu'Anglais mais Dumas n'évoque pas son impopularité en Angleterre due au fait qu'il s'enrichit de manière scandaleuse en imposant des taxes injustes en vendant des privilèges . Cet homme anglais fut tué par un fanatique "John Felton" .

LES TROIS MOUSQUETAIRES

Le roman Les trois mousquetaires est tiré des Mémoires de Mr d'Artagnan rédigé par Gatien Courtilz de Sandras. Les trois mousquetaires Athos , Porthos et Aramis , sont respectivement identifiés à Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle né en 1615 et mort en 1644 , Isaac de Portau , et Henri d'Aramitz mort en 1674 . Peu de points communs unissent ces trois hommes et les personnages du roman .Mais le fait parallèle est qu'ils appartenaient tous trois à la compagnie de Tréville . Henri d'Aramitz fut abbé laïque dans son village natal . Il appartenait donc tout comme Aramis au corps religieux . Henri d'Aramitz et Isaac de Portau étaient des cousins éloignés d'Armand de Sillègue (qui d'après son nom appartenait peut-être à la noblesse comme Athos) . Dumas a donc modifié ces personnages en leur attribuant des traits de caractères bien définis et en changeant leur âge .

D'ARTAGNAN

La source de l'inspiration de Dumas en ce qui concerne le personnage de d'Artagnan est Charles de Batz .Castelnau (ou Castelmore) né à Lupia (Gers) en 1618 et mort à Maastricht le 25 juin 1673 . Tout comme le célèbre personnage d'Alexandre Dumas , il est originaire du Gers et appartint d'abord à la compagnie du roi avant d'être admis dans le camp des mousquetaires . Il effectua également un voyage en Angleterre . Charles de Batz gravit de nombreux échelons et à la fin de sa vie , était un personnage considérable .

RICHELIEU

Dumas brosse un portrait exact de Richelieu dans son roman . Armand Jean du Plessis , cardinal duc de Richelieu est né en 1585 et est mort en 1642 . En 1622 , il est fait cardinal et c'est en avril 1624 qu'il entre au conseil . Ses trois objectifs furent la ruine des protestants en tant que parti politique , l'abaissement des grands et de la maison d'Autriche . Dumas insiste particulièrement sur sa haine envers les protestants dans son roman . Son amour pour la reine et sa haine pour Buckingham étaient donc réels . Tout comme il est présenté dans le roman , le cardinal était un homme froid et cynique . Il existait une confiance mutuelle entre le roi et le cardinal . Leur relation fut meilleure que dans le roman . Le cardinal de Richelieu fut bien sûr homme d'église , diplomate et homme de guerre à la fois . Pour finir , D'autres personnages historiques comme Mr de Tréville , Mme de Chevreuse ont réellement existé et sont dépeints fidèlement par Dumas . Par contre , la célèbre Milady est un personnage fictif qui fut inspiré à Dumas par la lecture du roman Les mémoires de Mr d'Artagnan .

LES EVENEMENTS

LE SIEGE DE LA ROCHELLE : CONSEQUENCE DE L'AMOUR DE BUCKINGHAM

Toutes les étapes de ce siège sont fidèlement exposées par Dumas . Louis XIII assiégea ce port en vain en 1622 , mais résolut de s'en empare à tout prix car le port assurait les relations du parti protestant avec les Anglais . Richelieu vînt donc assiéger la ville , fit construire une digue pour empêcher les vaisseaux d'entrer dans le port et après quinze mois de siège , la Rochelle , réduite surtout par la famine , dut capituler le 28 octobre 1628 . Le départ du roi accompagné des mousquetaires pour la Rochelle le 6 septembre 1628 sert par exemple de décor à Dumas pour un niveau de l'aventure .

L'ASSASSINAT DE BUCKINGHAM : CRIME PASSIONNEL DANS LE ROMAN

Cet assassin qui occupe un chapitre du roman (ce qui se passait à Porstmouth le 23 août 1628 ) est authentique . Le duc fut bien tué le 23 août 1628 par un fanatique du nom de John Felton alors qu'il préparait une nouvelle expédition vers la Rochelle . Seule la motivation de John Felton est différente . En réalité , il pensait débarrasser son pays d'un tyran ( crime politique) . Comme il est précisé dans le roman , Felton fut réellement exécuté le 28 octobre 1628 .

LES FERRETS DE DIAMANTS DE LA REINE:UNE IMPORTANCE SUREVALUEE , LE NOEUD DU ROMAN

Cette histoire qui occupe une bonne partie du roman , et qui faillit compromettre la reine dans les trois Mousquetaires est authentique . C'est dans Les mémoires inédits de Louis-Henri de Lomenie , comte de Brienne , que Dumas a trouvé des informations sur cet épisode . La reine avait remis ses ferrets de diamants à Buckingham en gage d'amour ; ces ferrets se trouvaient dans un coffret en bois de rose tout incrusté d'or et lui avaient été offerts par le roi .

D'autres évènements comme la scène du jardin d'Amiens où Buckingham osa un geste déplacé sur la reine et fut repoussé , sont authentiques .Cette scène eut lieu lors d'une visite de Buckingham en France le 14 juin 1625 . Par contre l'assassinat de Mme Bonacieux et bien d'autres évènements sont purement fictifs .

CONCLUSION

Pour conclure , on peut dire que le roman les trois Mousquetaires est tout à fait représentatif de ce qu'est le roman historique car il met en scène des personnages fictifs et réels qui évoluent dans un contexte historique . Les recherches de Dumas ont pourtant été brèves : malgré cela , le lecteur a pris goût au passé . Dumas a voulu confronter dans son roman des personnages et des évènements historiques à d'autres fictifs ; les personnages historiques donnent une forte crédibilité au roman alors que les personnages fictifs insistent sur le caractères romanesques de l'oeuvre .


Sommaire, précédent, suivant.