LE MINISTERIAT DE RICHELIEU

(Période de gouvernement en alliance : Louis XIII-Richelieu 1624-1642)

Exposé de Mme ChristineBarbes
Saisie informatique par : Linda Timsit et Olivier Michel de la classe de 2nde5


Introduction : Point de vue historique.

Pour comprendre comment fonctionne cette monarchie absolue il faut considérer le contexte de la fin du XVI ème siècle en France, on le voit dans le roman c'est une période politiquement trouble (les guerres de religions où Richelieu jouera un grand rôle). Le règne d'Henri IV, père de Louis XIII, se termine par son assassinat, ce qui montre bien le contexte politico-religieux de la période.

A la mort d'Henri IV, Louis XIII, roi que vous voyez dans Les Trois mousquetaires est mineur : il a huit ans, l'organisation politique du royaume est confiée à une régente, la reine mère Marie de Médicis.Le début du règne de Louis XIII est très agité, avec l'élimination de Concini, une ministre qui ne plaisait pas à l'entourage du roi.

C'est une période en France particulièrement troublée et justement, le personnage de Richelieu intervient à ce moment là pour rétablir l'autorité royale, l'autorité de l'état.

Pour bien comprendre le fonctionnement politique de cette période présentons les deux acteurs et les fonctions politiques incarnées par ces deux hommes (Louis XIII-Richelieu) , en tant qu'individu.

Cette alliance s'arrête bien évidement, avec la mort de Richelieu en mai 1643.

1-LOUIS XIII (1601-1643)

Louis XIII règne à partir de la mort de son père, Henri IV mort assassiné en 1610, mais comme il est mineur (La majorité était alors à 14 ans ), la régence est confiée à sa mère. A 14 ans, il peut devenir roi, or, il retarde son avènement.

1-0 La personnalité d'un roi

La personnalité de Louis XIII a joué dans l'alliance avec Richelieu. On connaît très bien la personnalité de Louis XIII, tout simplement parcequ'il y a une littérature historique assez abondante. Avec d'abord un journal très intéressant, de son médecin personnel qui s'est occupé de lui, de sa jeunesse jusqu'à l'âge adulte : son développement intellectuel, sa personnalité, son caractère.

C'est un roi qui est très croyant ; tout le monde l'est à cette époque, mais lui plus particulièrement ; on s'en rend compte dans les témoignages rapportés par ses contemporains. C'est quelqu'un qui est très préoccupé des devoirs que Dieu lui a confié et que la cérémonie du Sacre et sa symbolique incarne.

Par ailleurs, c'est une personnalité très compliquée, quelqu'un qui est physiquement assez faible (voir plus bas), a énormément de lors de ses pouvoirs d'exercices politiques, Richelieu en parle à plusieurs reprises dans ses textes. Selon les catégories de la médecine de l'époque, il est mélancolique ; à notre époque ça correspondrait à la neurasthénie. De temps en temps, il a des moments désordonnés, "le roi s'agite"; on ne sait pas pourquoi. Tout cela nous expliquera mieux pourquoi il a besoin d'un homme tel que Richelieu. On note aussi dans son comportement, des alternances de faiblesse et de dureté ; pour un homme politique, c'est un problème.

1-1 La fonction royale au XVIIème

La monarchie française a un caractère particulier, c'est une monarchie de droit divin: au début du XVIIème, malgré les problèmes de la monarchie dans le royaume de France, et à l'extérieur, l'idée selon laquelle les pouvoirs du roi viennent de Dieu n'est pas contestée. Cette légitimité est affirmée par :

  • - La cérémonie du Sacre
  • -Les symboles que l'on remet au roi, et qui caractérisent son pouvoir : pouvoir de gouvernement, militaire et de justice etc.

    1-1-0 Origine du pouvoir.

    Les rois de France ne gouvernent pas seuls ; le roi est entouré de conseils de secrétaires, de ministres, mais le mot "ministre" n'a pas le sens qui est le sien actuellement. Les ministres sont là pour assister le roi, pas pour prendre des décisions à sa place, c'est très important: l'autorité ne peut venir que du roi, il y a une délégation du pouvoir qui peut se faire, mais la décision part obligatoirement du roi.

    II Richelieu (1623-1642) : l'individu est le gouvernement

    Richelieu va nous intéresser plus particulièrement parcequ'il est exemplaire du point de vu de sa carrière politique.

    Son vrai nom est Armand du Plessis ; il y a une légende qui est véhiculée à l'époque et dont Richelieu est le propre artisan ; c'est ainsi que le montre Dumas: c'est un ministre certes noble, mais d'une petite noblesse, image de sa personne qui lui plaît ; il l'entretient. En réalité, sa famille est d'une grande noblesse, ancienne, originaire du Poitou ; nous avons des traces de nombreux textes depuis le XIIème-XIIIème siècle, de cette famille représentative de la noblesse d'épée. Son père au XVIème a joué un rôle très important ; il est auprès du futur roi Henri IV où, il y a des missions dans les guerres de religions auprès des protestants.

    Armand, le dernier de la famille, a à-peine 20 ans quand il est nommé, évêque, ce qui est assez remarquable, et très rapidement, il entre dans la politique au côté de Concini, c'est l'un des ministres qui entoure la reine mère et qui rassure le gouvernement au moment de la jeunesse de Louis XIII. Lorsque Concini est éliminé, Richelieu perd de son importance politique, mais il reviendra très vite en grâce auprès du roi en essayant de réconcilier le roi et la reine mère. Louis XIII va reprendre confiance en Richelieu, et à partir de 1624, celui-ci entre au conseil du roi. A partir du moment où Richelieu est au gouvernement, on peut distinguer dans sa carrière, trois buts essentiels:

  • - Le 1er but est de ruiner la puissance politique des protestants en France.
  • - Le 2ème but, c'est l'abaissement de la Maison d'Autriche.
  • - Le 3ème, c'est la défense du pouvoir royal face à la noblesse.

    Richelieu a une volonté de mettre en place une autorité forte de l'Etat. Il y a une expression qui revient souvent chez lui : "Pour la raison d'Etat"

    III Le ministèriat

    Dans l'histoire de la monarchie absolue, on retrouve cette manière de gouverner, le ministèriat avec l'association Louis XIII-Richelieu, et quelques années plus tard, l'association Louis XIV-Mazarin.
    Cependant, outre le roi et le premier ministre, il existe deux organes de gouvernement qu'on appelle le consul des affaires ; se sont les deux conseils les plus importants qui forment le conseil étroit sous Louis XIV.

    3-1 L'opinion publique.

    Richelieu s'appuie sur l'opinion publique pour gouverner ; un exemple: il est à l'origine de la création de la "Gazette" par Théophaste Renaudot.

    Conclusion: L'image que Dumas nous donne du XVIIème siècle illustre la manière dont les romanciers réécrivent l'Histoire.


    Sommaire, précédent, suivant.