LEPIC, Vicomte Ludovic Napoléon (1839-1890) : Les Armes et les outils préhistoriques reconstitués : texte et gravures.- Paris : C. Reinwald et Cie, 1872.- 58 p.– [24] f. de pl. ; 35 cm.

PLANCHE XX. : HACHES ET POIGNARDS.
Planche 20
Figure A. Une hache très-plate en silex poli du Danemark, enchâssée dans une branche coudée et fendue ; elle est maintenue et serrée par un boyau de chat. Xet outil était bon pour dégrossir certains ouvrages, qu'on n'aurait pu terminer avec les grosses haches ; sa finesse permettait à l'ouvrier de juger où portait son coup, et donnait ainsi de la précision à son travail. Il est probable qu'un grand nombre de petites haches plates en bronze servaient au même usage, leur petitesse même les empêchant d'être employées autrement.

La figure B est un poignard de bronze, dont la gaîne est faite par une corne de cerf creusée ; arme solide et bien en main.

La figure C est un des plus beaux poignards en silex du musée de Saint-Germain, et orné sur le manche d'une sorte de torsade. Ce couteau ou poignard devait se porter à la ceinture et faire une arme redoutable.

La figure D montre une autre lame sans manche montée dans un morceau de bois ; ce manche variait sans doute suivant le caprice du propriétaire, et devait n'être pas exempt d'élégance, comme nous le montrent encore de nos jours certains poignards indiens de l'Asie.

PLANCHE PRÉCÉDENTE
PLANCHE SUIVANTE

retour
table des auteurs et des anonymes